Ne tirez pas


Ne tirez pas, nous sommes des civils!!!!

ASSOCIATION UNADIKUM

image

Traduction et commentaire Gwendoline Taffin- TunSol clip_image001

Gaza 26 avril 2014

L´une des principales activités de l´Association Unadikum consiste à donner des réponses à l´appel des syndicats d´agriculteurs de Palestine (UAWC), d´où le nom de Unadikum (Nous vous implorons) pour protéger les paysans et paysannes des continuelles attaques des forces d´occupation Israéliennes, surtout au temps des moissons.

Finalement le lundi 21 Avril, nous nous dirigions à la zone de Khuza´a dans la bande de Gaza, quine brigadistes qui étions arrivés après avoir attendu jusqu´à 8 et 10 jours au Caire, pour pouvoir traverser la frontière de Rafah, laquelle était restée fermée pendant trois semaines par décision des autorités Égyptiennes. La brigade sortit comme elle en a l´habitude, vers six heures du matin, coïncident ainsi avec les heures de moindre chaleur dont les paysans profitent pour faire leur travail dans de meilleures conditions.

Le paysage aimable des champs de blé nous résultent familier à la plupart des brigadistes et au début tout commença par des sourires , des accolages entre Palestiniens et brigadistes, connus et présentation des nouveaux brigadistes ainsi que le partage des vestes jaunes  grâce auxquels  nous les internationaux pouvons-nous reconnaitre à des kilomètres de distance.

Manu, notre coordinateur, nous dirige vers la zone où les paysans sont obligés de se rendre, puisque les cultures se trouvent près de la palissade et une fois là-bas, nous formons une barrière humaine avec nos corps contre la palissade et les femmes et hommes qui travaillent courbés, à arracher les mauvaises herbes.

clip_image003

Aussi les gosses qui n´ont pas encore l´âge scolaire et qui jouent autour de leurs parents. Devant nos yeux et derrière la palissade on distingue les tours de l´armée et pour l´instant tout parait tranquille jusqu`à ce que Manu nous avertit que les jeeps arrivent déjà par le chemin qui serpente la bande du côté Israélien.

A ce moment, surtout les nouveaux, sentîmes une certaine nervosité mais personne ne dit rien car nous savons ce qui peut se passer et nous tous avons été informés correctement du protocole (ne pas courir, ne pas faire de gestes brusques et au cas où quelqu´un se sente mal , le socialiser rapidement pour éviter des situations d´anxiété dé contrôlée) .

Le premier jour, cela nous servit pour nous rendre compte que tout était très sérieux je vis comment quatre soldats descendaient de la jeep, de mes propres yeux, prenaient leurs armes et tiraient vers le haut en mode d´avertissement menaçant.

À ce moment, je me rendis compte comment ma gorge se serrait, c´était de peur, une peur contrôlée, mais peur humaine en fin de compte. Manu leur cria en anglais “don´t shoot us, we are international delegation and we have members of a Parlament here” (Ne tirez pas, nous sommes une délégation internationale et  nous avons des membres du parlement  ici)

Nous ne savons même pas s´ils nous écoutaient lorsque nous leurs demandions de ne pas tirer  mais c´est la seule chose que nous puissions faire, outre prêter nos corps pour former une barrière humaine si simple et effective en même temps.

Cette file humaniste rappelle les chaines de gens avec lesquelles la Plateforme des Affectés par l´Hypothèque * (* PAH: Plateforme civile pour soutenir les personnes qui en Espagne sont expulsés de chez eux par les banques avec la complicité de la classe politique / note de Gwendoline Taffin) qui se plantent devant les maisons des familles qui vont être expulsées par la police.

Je continue à croire en la politique pour mettre fin aux conflits, surtout dans le cas palestinien  mais il est indispensable en même temps de recourir à des méthodes aussi immédiates et simples comme le sont la protection de civils par les mouvements internationaux, la protection de ces familles de Gaza qui se limitent à ramasser leurs  récoltes dans leurs champs évite des morts et blessés physiquement et émotionnellement, pendant que la solution politique à l´occupation n´arrive pas.

Sara Vilà Galán Députée du Parlement de Catalogne ICV EUIA Membre de la Brigade Unadikum / Avril 2014

Anuncios

, ,

  1. Deja un comentario

Bienvenidos / Welcome / Bienvenue / اهلاً و سهلاً بكم

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: